RETOUR

MARRAKECH

Superbe météo à Marrakech, où nous sommes arrivés au dire des habitants au début d'une longue sécheresse qui durera tout l'été, et, mis à part une tempête de sable où nous avons failli perdre la bulle des Arts-Sauts, tout était normal!

 

La ville est carrément plus touristique que toutes celles précédement traversées, les trottoirs sont bien plus nets, on trouve plus d'endroits occidentalisés, des bars, plus d'échoppes touristiques, des vendeurs acharnés, et puis il y a la célèbre place Djema al-fna, qui n'est belle que de nuit, de jour? une simple place où les voitures roulent anarchiquement (c'est dire...), une grande place de goudron sans aucune délimitation, que de goudron! Par contre, à la nuit tombée, des flots de touristes, pas seuleument européens, sont attendus...

De jolis sourires des femmes Marocaines, ça fait du bien, par deux fois on m'a demandé en mariage! Sur la place, il y a les charmeurs de serpents, tous très méchants, les conteurs (en arabe), les cracheurs de feux, les danseurs... C'est assez fantastique! Après quelques jus d'oranges, quelques dattes, un petit couscous (éternels couscous & tagines végétariens...), par contre pour les odeurs, la place est un immense barbe-cue...

RETOUR SUITE