Après Varsovie en Pologne, nous sommes arrivés à Budapest, en Hongrie! Le voyage, que j'ai fait avec le convoi des camions, fut très très long, avec deux passages de douanes, l'un à la frontière Pologne/Slovaquie et l'autre, à la frontière Solvaquie/Hongrie... Il ne s'agit pas de passer les douanes comme avec une voiture, là, c'est avec 5 camions possédant des chargements bizarres, et nous devions empreinter la file "T.I.R." A chaque fois 5 à 6heures d'attente, avec des douaniers très sympas, des machines sans aucune âme! Il faut être un peu bizarre pour choisir ce métier, en plus ils sont perfectionnés dans leur école de douaniers, et il en ressort des monstres! On peut imaginer les douaniers en justiciers, mais là, ils n'en avaient rien à faire d'une éventuelle contrebande, nos camions n'étaient même pas fouillés, mais ils avaient envie de nous humilier, de nous faire perdre notre temps, et de nous montrer qui étaient les chefs, ils jouent avec les nerfs des gens... Enfin, après 48 heures de traversée, nous sommes arrivés à bon port, Budapest, dans l'hôtel Ibis "Volga" , un chouette hôtel, mais avec un peu trop de touristes en cars du 3ème, voire du 4ème âge... Un décor viellot, un accueil glacial, nous sommes dans un ancien pays de l'urss, j'espère que c'est pour cela! Parfois, et avec un travail soutenu, on arrive à décrocher un sourire, mais pas deux... C'est bizarre car je trouve la vie si facile avec le sourire, ça ouvre toutes les portes...

Budapest n'a pas eu à subir de destruction par les bombes de la dernière guerre mondiale, alors on voit pas mal de vieux bâtiments, de très larges avenues, et une structure de rues un peu sans lois, comme j'aime bien! Il y a un métro, des bus, des tramway! Dans le métro je dois me baisser pour ne pas me cogner sur le linteau de la porte... On trouve beaucoup de statues dans la ville et celles de l'époque communiste sont maintenant parquées dans un musée, le "Statue Park".

Ici, à budapest, on trouve plusieurs cultures: l'Est, l'Orient, l'Occident... Près de l'hôtel je vois de temps en temps des gamins avec leur sac de colle, ils se droguent au Trichlo, marre de voir ça... Mais ils n'ont plus rien à perdre! A part les nouvelles voitures occidentales, on trouve les Skodas, les Ladas, les Trabans aux moteurs 2 temps... Une autre époque.

 

Le Danube coule ici, il est majestueux, il a quelque chose du Rhône en france, mais en plus large et semble-t-il un peu plus tranquille... Les eaux, dans les verts, tourbillonnent après les pilliers de pont... Beaucoup de touristes, les mêmes souvenirs/horreurs pour touristes que dans le reste du monde visité, j'ai parfois l'impression d'être un peu négatif dans tout ce que je vois dans mes visites... Mais il faut quand même avouer qu'en règle générale, des groupes, en plus de touristes, ce n'est jamais bien beau à regarder, surtout à entendre, pas besoin de parler leur langage, ils racontent la même chose, prennent les mêmes photos, mangent la même chose, et ont souvent le même gros ventre... Je fuis particulièrement les français, les maîtres incontestés du monde entier, c'est bien connu; c'est la réputation que nous avons...

 

Le Parc aux Statues, un rassemblement des statues rescapées de la chute du mur... Un musée au bord d'une route, avec une forêt de pilones élèctriques...

 

c'est parti!!!

 

"Le Statue Park"

Gigantic memorials from the communist dictatorship!!!

 

Nous avons eu la canicule la première semaine avec une pointe à +42°C sous abri... Mais depuis une semaine il pleut il vente et la température est descendue à 15°C, moi, je ne résiste pas trop à ce traitement... D'immenses cumulos-nimbus passent dans le ciel ne s'arrêtant presque jamais, ils sont poussés par les vents d'ouest, c'est dommage, vous lesavez, j'adore les orages et les manifestations naturelles extrèmes... Les Hongrois sont peu souriants, mais en grattant un peu ils savent rigoler quand même... Je vois surtout ça dans les endroits où je vais, forcément un peu touristiques, mais en s'éloignant, hors des chemins balisés, j'imagine que je peux trouver les vrais hongrois...

 

 

 

 

 

Notre bulle est sur la place des défilés, avenue Dosza Gyögy, derrière et à gauche de la bulle, un très grand parc, avec de beaux arbres, un lac & un chateau...

J'aime bien lorsque le temps me le permet emmener un pic-nic, me coucher sous un grand arbre et écouter le chant des oiseaux...

L'intérieur de la bulle, en regardant vers le haut... Un de ces jours, je vais faire une partie de mon site sur la bulle des Arts-Sauts en laquelle je travaille...