LYA
LYA

 

 

Situé au sud de la Nouvelle - Calédonie, avec de grands arbres, des petites routes boisées, de belles plages de sables, on y accède en passant par le Lac de la rivière bleue...

... Après une immense descente, on tourne à droite, par le pont, vers l'ouest...

 

...Puis par un petit chemin on arrive vers le lagon!

 

... qui se dévoile enfin derrière les cocotiers! Baignades obligatoires, de préférence à marée haute pour éviter d'abimer le corail, et c'est l'éblouissement! A l'endroit où j'étais, une source d'eau douce sous-marine amenait ses eaux froides.

 

Dans cet endroit et un peu partout sur l'île, on trouve des gites: Ce sont des Kanaks qui offrent des bungalows ou bien une parcelle d'herbe pour planter la tente! Je pose souvent ma tente près de deux cocotiers pour installer entre les deux arbres mon hamac que je transporte tout le temps avec moi! J'ai toujours un peu peur de me prendre une noix de coco sur le coin du nez...

 

 

Les plages sont séparées par des rochers, et, pour aller d'une plage à l'autre, on doit marcher dans la mer, à marée basse, près de rochers parfois surplombants! Ce qui m'a amené à une plage complètement déserte, sans aucune trace de pas, une plage vierge quoi! De beaux coquillages de partout, et une forêt impénétrable en haut de la plage! Il ne me manquait qu'une seule chose, c'était un voilier à l'ancre, juste devant moi! J'y serais venu alors à la nage, peut-être par une mini-passe ou bien en surfant sur la crête des vagues!

 

 

Les plages sont soit faites de sable de corail très fin, soit de morceaux nouvellement détachés des bords du lagon

 

Je n'ai pas d'appareil photo sous-marin, ce qui est redoutablement frustrant! En Nouvelle - Calédonie, les 3/4 des plus belles choses sont dans la mer... Pour mes prochains voyages dans ces zones du monde, je vais m'équiper, c'est certain! Les photos suivantes sont prises verticalement, à marée basse, en essayant d'éviter les reflets du soleil...

 

 

 

 

 

A se ballader dans ces forêts, on se sent vite très petit! J'éprouve une grande joie ici, tout se rassemble pour me rapeller l'ambiance des films d'aventures, bidons c'est vrai, des années 75... Pour le moment, à par le voilier, pfff, il ne me manque que les coulées de lave! La nouvelle Calédonie n'est pas volcanique snif...

Je me sens toujours un peu de trop quand on va dans des tribues (villages), j'espère tellement ne pas passer pour un touriste alors que j'en suis un! J'évite les gens et les rencontres en fait! J'espère trouver quelqu'un avec qui discuter au détour d'un chemin, comme si nous nous étions mis sur la route pour nous rencontrer.

 

 

Des fleurs en passant ...
Des fleurs en passant ...

 

 

Avec les palmes on peut faire plein de trucs utiles, des cloisons, des sacs, des chapeaux, des toits, des filets...