index ncaledonia Photos sous marines

 

PLONGEES EN NOUVELLE CALEDONIE...

Le Rêve!

Alors là, on en a plein les yeux! Que ce soit à l'intérieur du lagon ou bien à l'extérieur, c'est vraiment fabuleux, c'est parait-il une des merveilles de l'Océan Pacifique! J'ai plongé à partir du phare Amédée que l'on peut voir sur la photo ci-dessous (petit îlot avec un trait blanc) . On voit le lagon à gauche (c'est le plus grand lagon du monde, une sorte de mer intérieur, avec des vagues assez courtes et un peu semblable à la mer Méditerranée) le lagon a une profondeur max. de 30 mètres je crois, plus on se rapproche d'un îlot, plus le bleu marine se fait turquoise, puis la limite entre l'eau et le sable n'est pas toujours clairement définie... A droite de la photo, c'est l'océan pacifique, vers d'insondables profondeurs ... L'écume n'est autre que celle de la houle de l'océan pacifique, libre de sa folie et de sa joie sur plusieurs milliers de kilomètres; ce qui explique les plages très calmes de l'intérieur du lagon, la houle étant arrêtée par la barrière de corail! Sans cette "jetée naturelle" les côtes seraient certainement différentes, abruptes et inhospitalières... Bénissons donc le corail, et prenons-en soin! Le corail meurt à cause du réchauffement de la planète, qui augmente donc la température de l'eau... le corail n'aime pas l'eau trop chaude, si elle l'est trop, il meurt et devient tout blanc... Alors ne prenez plus votre voiture, arrêtez de consommer à outrance, éteignez les lumières, a moins que tu préfères éteindre la nature par un comportement irresponsable...

J'embarque donc du port de Nouméa pour l'îlot Amédée, une heure de voyage qui vaut le déplacement à lui tout seul, déjà... Autre coup de gueule, les fumées au dessus de nouméa et de sa région, dues aux usines de traitement du minerai de nickel, ils disent bien-sur que ce n'est pas dangereux, plus simple (traduction : moins cher) que de déplacer des usines... ou de les rendre moins polluantes...

J'oublie tout ça, (oublier où se voiler la face et sauter l'évidence, c'est facile non?) je me tourne vers le sud-ouest, je devine la "passe" (au dessus des brisants sur la photo)... Il y très longtemps, à l'échelle géologique, l'île était bien plus haute en altitude, bien sur il y avait des fleuves sur cette île, les estuaires correspondent maintenant aux passes grâce aux quelles les navires peuvent passer, mais attention aux courants et aux récifs! le corail ce n'est pas comme une éponge, c'est solide comme du rocher... Après la passe, l'eau devient encore plus cristalline, et là l'émerveillement est à son apogée, toutes ces couleurs, ces formes, ces poissons, ces requins, la visibilité, les collines sous-marines, et cette pente abrupte vers... Je l'avais rêvé, je l'ai fait, je suis donc heureux, mais éternel insatisfait, je me pose encore une fois cette fameuse question qui doit lasser, à force, mon entourage: Quand est-ce que je vais vivre là-bas, quand est-ce le jour où je sortirai du monde des humains, quand est-ce que je deviendrai homme-poisson, quand est-ce que j'aurai le courage de franchir le pas pour partir voyager en voilier? J'en rêve et j'aimerai vous dire un jour: je l'ai fait... J'y crois de plus en plus tant est pour moi insupportable l'idée de vivre dans un appartement ou une maison ou même seulement à terre, en terre. L'idée de pouvoir aller ailleurs, simplement, m'excite chaque jour davantage, pas loin le moment où cette attente sera totalement insupportable, peut-être qu'à ce moment là, toutes les photos que je vous montrerai auront toutes comme premier plan l'étrave de mon voilier!

J'ai beau avoir fait l'acquisition du Nikon coolpix 995, appareil photo numérique pas mal du tout, il ne peut pas aller sous l'eau, alors les photos sous-marines ne sont pas de moi, mais le résultat d'une reproduction d'un livre de passionnés (comme moi), alors je ne sais pas si j'ai le droit de faire ça, mais je l'ai reproduit quand même (par scanner interposé)...

Dès que je retrouve le titre de ce livre et le nom de ces auteurs, je les citerai évidement...

 

 

 

Le phare Amédée:

 
Evidemment, il y a je ne sais pas trop combien de marches pour sortir au sommet du phare! De là-haut, on aimerait être un goéland, je suis un goéland, je vole...

 

 

 

index N-Caledonia
Photos sous marines